Protège-moi – Tome 2 de la saga : À jamais

(3 avis client)

19,99

Roman historique imaginaire

Description

TROIS JOURS DE SIÈGE

TROIS JOURS DE CHOIX

TROIS JOURS OÙ NOUS SOMMES PRISES POUR DU BÉTAIL

Les anciens d’Arcate nous l’avaient cachée, les livres d’histoire ne la mentionnaient pas.

Nos parents priaient pour que notre génération soit épargnée.

Seulement, le prince d’Edenris attend ce moment depuis longtemps. Désormais, la course pour échapper à la tradition est inévitable, mais à quel prix ?

Pour Erod, le jeu ne fait que commencer.

Pour Marcus et moi, l’enfer débute.

Informations complémentaires

Poids 0.700 kg
Dimensions 4 × 16 × 22 cm

3 avis pour Protège-moi – Tome 2 de la saga : À jamais

  1. Maria-Magdalena M

    Erod, Prince d’Edenris, arrive à Arcate afin d’accomplir la tradition. Le roi d’Arcate étant parti avec une partie de l’armée à Prineas combatte, la cité est affaibli et vulnérable. Pour les habitants, l’arrivée du Prince et de son armée signifie le commencement d’un calvaire sans nom. Trois jours. Trois jours pendant lesquels la menace planera pour Aleyna, Marcus et leurs familles.

    Je crois n’avoir pas assez de mots pour décrire ce tome. Il est déchirant, un crève-cœur. Il est telle une épée qui vous transperce le cœur.
    L’histoire est très prenante et grâce à la plume fluide et entraînante de l’autrice nous nous plongeons sans mal dans ce récit.

    Si Céline Delhaye n’avait pas choisi d’écrire et de nous torturer par la même occasion, je crois qu’elle aurait pu être certifiée psychopathe (même si l’un n’empêche pas l’autre!). Non mais pourquoi? Pourquoi tout ça? C’est une torture lente qui malmène notre cœur durant ce deuxième tome.

    ​Tout au long de l’histoire, les émotions affluent mais la douleur nous transperce souvent. La peur nous étreint en même temps que les habitants d’Arcate qui vivent un cauchemar. Si le premier tome, nous avait aussi insufflé diverses émotions celui-ci fera éclater votre cœur en milles morceaux.

    Bien que j’ai adoré ce tome, il m’a surtout bouleversée. Des larmes ont souvent pointé le bout de leur nez durant ma lecture. J’en ressors avec le cœur meurtri. J’ose espérer que l’autrice nous réserve de la douceur dans la suite.

  2. Barrial Jessica

    Céline est une très talentueuse auteure, sa plume douce, délicate vous fait rentrer intégralement dans le livre. Tous ces mots bien pensés, bien utilisés, d’une façon qui vous rendra à 200000% addict, vous fera vivre l’histoire d’Aleyna comme si vous étiez prêt d’elle.
    Dans ce tome 2, qui est tout comme le précédent ” une tuerie”, vous allez découvrir en quoi consiste la tradition qui semble terroriser tout le peuple d’Arcate.
    Dans ce deuxième volet, peut être que vous allez vous sentir comme moi, complétement submergé par une multitude d’émotion. Mais je préfère vous prévenir, vous n’aurez pas une minute à vous pour respirer, impossible de lâcher ce roman.
    Je vais quand même vous parler du fond de cette histoire.
    Alayna est une jeune femme vivant à l’époque médiévale, elle grandit dans une famille aimante avec un frère très protecteur. Elle va tomber amoureuse de l’ami et frère d’arme de son frère.
    Une tradition qu’aucun ancien ne veut expliquer, va venir obscurcir la vie du peuple d’Arcate.
    Les personnages de cette superbe histoire vont voir leur vie chamboulé.
    Les événements s’enchainent sans relâche jusqu’aux dernières lignes. Et quand vous allez refermer le roman vous ne languirez qu’une seule chose c’est vous plonger à nouveau dans l’histoire avec le tome 3.
    Je terminerai sur un tout petit mot pour l’auteure.
    Céline, non mais sérieux…. ça ne va pas du tout du tout, je t’ai haïs dans certains passages.
    Ce roman est une véritable tuerie, on passe des heures de plaisir à te lire, même si franchement tu m’as mis les larmes aux yeux

  3. Antiigone – Wendy Baqué

    Je me suis plongée avec délice et impatience dans la suite de la saga “A jamais” de @Céline Delhaye. Cette romance historique m’avait beaucoup plu lors de la lecture du premier opus, grâce à ses personnages hauts en couleur et un univers très bien travaillé, avec beaucoup de rebondissements et de mystère. C’est donc avec autant de plaisir que j’ai lu ce tome 2, plus sombre, selon les mots de l’auteure, mais aussi plus approfondi selon moi.

    Nous retrouvons notre chère Aleyna, accompagnée de Marcus, son cher et tendre à la langue bien pendue et au courage hors pair. Le couple et les habitants d’Arcate vont être mis à mal par l’arrivée du prince ennemi pour… eh bien je vous laisse le découvrir ! Mais un petit indice, tout de même : cela concerne la fameuse tradition évoquée dans le tome 1. Ici, le voile sur cette dernière se lève et on en sait plus sur ses origines. Même si on en devine rapidement l’issue et le sort d’Aleyna, cela ne fait que préparer la suite de l’histoire ! Place à l’horreur, sans être barbare ni trop sanglant. Aleyna peut être victime d’un tragique destin en seulement trois jours. L’auteure maîtrise à la perfection la violence physique et psychologique. J’ai tant de fois tremblé pour Aleyna ou Marcus !

    On en découvre aussi davantage sur le personnage d’Erod Sangélys, le prince sombre, à la fois dans sa tenue et dans ses pensées, à la cruauté sans limites et à l’ego surdimensionné (tellement qu’il en devient parfois drôle !). On a là un antagoniste très bien développé et approfondi, à la psychologie recherchée, qui se dévoile peu à peu à travers le roman lors de passages de son point de vue.
    C’est ce que j’ai trouvé particulièrement intéressant : le lecteur n’est pas placé uniquement du côté des “gentils”. Mention spéciale également au personnage de Gratziel qui m’a fait froid dans le dos et dont je vous laisse découvrir le don et les fonctions quelque peu… spéciaux, dira-t-on !

    L’univers médiéval – même s’il est situé dans un monde parallèle au nôtre, selon l’auteure, on en devine les inspirations – est toujours très bien travaillé et recherché. Les descriptions suffisent à nous projeter dans cette époque et dans la cité d’Arcate où se déroule une bonne partie du roman et les combats à l’épée ou à cheval sont épiques.

    La plume de l’auteure est aussi plus travaillée, selon moi, ce qui la rend encore plus fluide et agréable à lire que dans le précédent opus.

    En résumé, une suite qui m’a tenue en haleine page après page, avec une belle promesse pour le troisième tome. L’aventure d’Aleyna n’est pas terminée !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…