Paris, mon amour – Tome 1 : Un peu

(1 avis client)

À l'aube de ses 30 ans, Julie se consacre entièrement à son travail qu'elle adore. Gérante d'une boutique de prêt-à-porter féminin, elle prend très à cœur son rôle de conseiller ses clientes à qui elle apporte un peu de confiance en elles.
Parce que chaque femme est différente, elle met un point d'honneur à toutes les habiller, quelle que soit leur taille.
Mais Julie est loin de faire preuve d'autant d'assurance quand il s'agit de son corps.
Et ce n'est pas sur l'amour qu'elle peut compter pour l'y aider...

Après l'échec de sa dernière relation amoureuse, humiliée, elle a décidé de tirer un trait sur les hommes et préfère fantasmer sur l'inconnu qu'elle croise régulièrement dans le métro.
Car qui pourrait l'aimer dans sa version XL ?

Informations complémentaires

Poids 0.500 kg
Dimensions 3.5 × 14.8 × 21 cm

1 avis pour Paris, mon amour – Tome 1 : Un peu

  1. Barrial Jessica

    “Paris, mon amour” de Caroline Tillman est une jolie romance digne des petits films qui passent régulièrement les après-midi à la télévision.
    C’est avec une écriture fraîche, délicate, tendre et amusante à certains moments que Caroline nous raconte les déboires sentimentaux de Julie. Cette dernière est gérante d’une boutique de mode, qu’elle tient à merveille avec son amie. Elle a également un énorme talent de styliste, que sa patronne utilisera à son avantage.
    Malheureusement, cette jeune femme, qui vient de divorcer, a un énorme complexe physique, que sa tyrannique de mère ne cesse de lui rabâcher.

    L’auteure pointe du doigt la méchanceté des gens face aux personnes en surpoids.
    Je trouve que cette histoire est très bien écrite, on arrive à s’imprégner de la vie du personnage principal, à ressentir son mal-être, sa tristesse face aux comportements déplacés de son entourage.

    Etant moi même en surpoids, je me suis identifiée à Julie, que j’ai trouvé très attachante. La vie n’est pas facile quand on est pas ” moulé” comme les autres!
    J’ai adoré les descriptions des petites rues parisiennes, des petits bistrots, j’avais l’impression de me balader tout en restant sous ma couette ( et cela m’a donné envie d’aller visiter la capitale, mais la face caché de celle-ci, pas son côté touristique, on ne sait jamais si le Papa Noël lit mes chroniques…)
    Cette auteure a un immense talent au niveau de sa retranscription des lieux et des images qu’elle veut nous faire imaginer: il y a une scène qui se déroule pendant un vernissage de photographies, où Caroline nous décrit des photos, j’avais l’impression de les voir , de ressentir les émotions émanant de chaque cliché, vraiment Bravo!

    Si je devais émettre une critique, il en faut bien ( rien n’est parfait), se serait le manque d’action, l’histoire est très bien écrite ( oui, je sais je me répète, c’est peu être du à mon âge avancé mais un peu trop ”fleur bleue” pour moi, il manque un ”chouya” de rapidité, vitesse, intrigue…
    Mais attention, cela ne m’empêchera absolument pas de lire la suite ( je veux en savoir plus).
    Je vous promet un agréable moment de lecture, qui vous fera oublier votre quotidien l’espace de quelques heures.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13,99