Sous mon aile

(2 avis client)

Raphaël ne se laisse pas attendrir facilement. Jeune pompier au cœur blessé, il consacre sa vie à son métier et occupe son temps libre à prendre son pied avec des filles sans importance.
Mais ce jour-là, le regard de cette femme va tout changer...
Méline a trois enfants, son mariage est une catastrophe, et elle n'a pas de solution pour remonter à la surface. Malgré sa force de caractère, elle ne parvient pas à fuir, de peur de se faire retirer la garde de ses enfants.
Mais ce jour-là, c'est allé trop loin...
Tout les oppose. Pourtant, leurs chemins vont se croiser et l'orage va éclater.
On ne choisit pas son ange-gardien.

Informations complémentaires

Poids 0.600 kg
Dimensions 20 × 15 × 4 cm

2 avis pour Sous mon aile

  1. Maëla Duru

    Mon avis :
    Sous mon aile est une histoire poignante et très touchante.
    On découvre Méline, mère de trois enfants qui est sous l’emprise de son mari alcoolique et violant. Elle vie uniquement pour ses enfants. D’un autre côté on trouve Raphaël, pompier, vivant un peu au jour le jour, entre les interventions, il ne se refuse pas une petite gâterie. Son quotidien : sauvé, puis passé son chemin, mais avec la petite famille les choses vont se passer autrement.

    L’auteur maîtrise parfaitement la complexité de ce sujet encore trop tabou de nos jours. J’ai particulièrement aimer l’aide secrète que Raphaël apporte à la petite famille. Cela est témoin qu’il y a toujours quelques choses à faire face à cette situation, et que même si la personne refuse votre aide, cela ne veux pas dire qu’elle n’en a pas besoin. J’ai également très apprécier la place que les enfants occupes dans le récit, on constate les répercussions que la relation toxique de leurs parents a sur eux. Le fait de suivre l’histoire d’un point de vue masculin apporte une certaine fraîcheur. Cela change et sa fait du bien ! C’est intéressant d’avoir un point de vue plus ou moins extérieure à la situation. L’auteur nous pousse à la curiosité , plus encore elle parvient à aller chercher les émotions aux plus profond de nous.

    Sous mon aile ma énormément toucher, cette histoire fait beaucoup écho à la mienne, alors pour toutes les personnes qui comme moi, ont ou sont confronté à ce genre de situation, je la remercie énormément.

  2. Antiigone

    L’auteure nous plonge dans le quotidien de Raphaël, pompier charmeur au grand cœur. Lors d’une intervention, il sauve Méline et ses trois enfants de son mari et de leur père alcoolique et violent de longue date. L’histoire de la jeune femme touche Raphaël plus que de raison et leurs destins sont amenés à se croiser à nouveau. Le soldat du feu va alors prendre toute la petite famille sous son aile.
    Et si Raphaël était l’ange de gardien de Méline tombé du ciel pour la sortir de son Enfer sur terre et lui faire croire à nouveau en l’amour, le vrai, avec un grand A… pas celui où les gifles remplacent les caresses qu’elle a connu jusqu’alors ?

    J’ai trouvé cette romance très bien écrite et originale pour les thématiques abordées et le milieu dans lequel elle se déroule. Ici, pas de milliardaire, de gros bolides, d’entreprise intergénérationnelle, de baraques de luxe ou de fringues de marques comme on en voit tant ! Non, Raphaël et Méline pourraient être nos voisins de palier ou des personnes que l’on croise au quotidien, ce qui les rend d’autant plus réalistes et attachants, loin des clichés et idéaux du genre.

    De plus, l’univers et le métier de pompier y sont très bien décrits et mis en scène. Raphaël nous immerge dans sa vie de soldat du feu et invite le lecteur dans ses interventions, nous rappelant le rôle essentiel de ces hommes en uniforme ignifuge.

    Aussi, cette romance aborde des sujets forts, comme les violences conjugales, la résilience, la précarité et les relations familiales compliquées. Ce que vit Méline est très bien raconté et a su me toucher par son réalisme. Tout ce que vit une femme victime de telles violences est représenté : la peur de porter plainte, la peur au quotidien, la recherche d’excuses, la dissimulation des coups, les préjugés, la protection de ses enfants, etc. Encore une fois, Émilie étoffe son intrigue de sujets d’actualités et tabous, peu abordés (ou du moins, pas de la sorte) dans la littérature romanesque. Bravo !

    Ensuite, parlons des personnages. Si j’ai déjà vanté leur réalisme, je vous parle à présent de leur personnalité. Si Raphaël m’a franchement agacée au début de l’histoire, avec ses airs de “Je-saute-sur-tout-ce-qui-bouge-et-je-suis-le-roi-du-monde” (Rien que ça !), il dévoile peu à peu son grand cœur et ses valeurs sociales lorsqu’il rencontre Méline. Elle aussi évolue au fil des pages et nous révèle sa force face aux horreurs qu’elle subit. Les doutes de cette femme dont la personnalité et la féminité ont été reniées ne la rendent que plus humaine. Ses enfants occupent également une place importante dans le récit et ont su m’attendrir, moi qui, d’ordinaire, ai les poils qui se hérissent les dents qui crissent dès que j’aperçois ou entends ces adorables petites têtes blondes. Eux aussi vivent les drames de leur famille qui vole en éclat à leur manière et en fonction de leur âge, de ce qu’ils peuvent comprendre.

    Tous ces protagonistes font passer le lecteur par de fortes émotions et desservent une intrigue poignante. J’ai eu du mal à les lâcher une fois le livre terminé !

    Enfin, j’ai trouvé que la plume d’Émilie s’était affirmée depuis “Ne m’approchez pas”. Plus mature, elle véhicule encore plus d’émotions et témoigne d’une réelle sensibilité. L’écriture est fluide et agréable à lire, bien rythmée et adaptée au genre. Et je tire mon chapeau à Linda Catherine pour cette magnifique couverture qui retranscrit très bien l’ambiance du roman !

    En résumé, j’ai adoré l’histoire de Méline et Raphaël grâce aux thématiques abordées et aux émotions qu’ils m’ont fait ressentir. Merci, Émilie, pour cette romance bouleversante !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16,99